top of page

Tout savoir sur le HPV (Human Papillomas Virus)

- Pour le HPV ou Papillomavirus: C'est 3388 nouveaux cas de cancers et 2465 décès chaque année au Maroc: le cancer du col de l'utérus surtout, mais aussi le cancer de la vulve, du vagin, de l'anus, de la bouche, du pharynx et du larynx.


- Ces maladies graves touchent aussi bien les femmes que les hommes; et il n y'a pas que les cancers.

En raison de cette infection virale, de nombreuses femmes présentent des lésions précancéreuses du col de l'utérus. Ces lésions génèrent des traitements telles que les conisations qui peuvent avoir un impact sur leur fertilité et qui augmentent parfois le risque d'accouchement prématuré.


- Les verrues / condylomes génitaux c'est aussi le HPV: 15 000 à 20 000 cas /an au Maroc, autant de femmes que d'hommes, bien sûr c'est moins grave que les cancers mais c'est très pénible à vivre.



- Cette infection à HPV est l'infection sexuellement transmissible (IST) la plus fréquente , le virus étant très contagieux; un simple contact même superficiel peut le transmettre.

- Environ 80% des femmes et des hommes contractent le virus lors de leurs premiers rapports sexuels, généralement avant l'âge de 25 ans. Malheureusement, il n'est pas possible d'éviter complètement le virus, et même l'utilisation du préservatif ne garantit pas une protection totale. De plus, il n'existe aucun traitement pour éliminer le virus une fois qu'il est contracté. C'est pourquoi la prévention joue un rôle crucial dans la lutte contre les maladies liées à cette infection.


- Il existe deux principales méthodes pour éviter ces maladies:

1- La prévention primaire / La vaccination: Un vaccin efficace est désormais disponible, offrant une protection contre 9 types de virus HPV qui sont responsables de près de 90 % des infections. Ce vaccin est une mesure préventive essentielle, particulièrement recommandée avant le début de toute activité sexuelle.



2- La prévention secondaire / le dépistage par le frottis du col de l'utérus chez les femmes à partir de 25 ans et jusqu'à 65 ans. Ce test permet de détecter les lésions précancéreuses ou cancéreuses du col, offrant ainsi la possibilité d'une intervention précoce et ainsi un traitement approprié.

Il est donc crucial de sensibiliser et d'encourager l'utilisation de ces mesures de prévention afin de réduire le risque de complications liées à l'infection par le virus HPV.


Le vaccin au Maroc n'est pas obligatoire, mais il est recommandé pour les filles et les garçons entre 11 et 14 ans sous forme de 2 injections à 1 mois d'intervalle . On peut également se faire vacciner entre 15 et 19 ans, mais ici il s'agit de 3 injections à 1 , 2 et 6 mois.


Selon le ministère de la santé, le Maroc s'est inscrit dans la stratégie mondiale d'élimination du cancer du col utérin (CCU) en tant que problème de santé publique d'ici 2030 et a adopté les cibles définies par cette stratégie à savoir:

- Un taux de couverture vaccinale par le vaccin anti HPV des filles de l'âge de 11 as d'au moins 90%.

- Un taux de participation au dépistage du CCU d'au moins 70% par un test de dépistage fiable.

- Un taux de prise en charge des femmes identifiées avec une maladie cervicale d'au moins 90%.


Pour conclure, 2 points importants:

- le vaccin anti HPV existe depuis 2007, nous avons donc 15 ans de recul aujourd'hui et nous savons qu'il ne présente aucun risque pour la population vaccinée.

- Il faut vacciner les garçons, pour protéger les filles, mais aussi pour les protéger eux-mêmes contre les cancers et les verrues génitales.




1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page